Tendances 2019 en clips vidéos

Vidéo
Posté le 07/01/2019 par Paul Maillot

Bonne année à tous, je vous souhaite la santé et la plus grande réussite dans vos projets ! J’espère que vous avez profité des fêtes de fin d’année, pour ma part je retourne au charbon ! Déjà 5 clips en Work In Progress pour ce début d’année 2019 !

Afin de commencer cette année en beauté je voulais tenter de recenser les principales tendances dans le monde du clip vidéo en 2019. C’est ma vision personnelle sur le développement du clip vidéo, mais il manque bien sur pleins de références notemment les clips asiatiques et particulièrement de K-Pop sont une source d’inspiration phénoménale !

Glow

Tout d’abord, on commence ce tour des tendances par un effet que j’apprécie particulièrement. Le glow. C’est une sorte de filtre qui va diffuser les blancs. Pleins de plugins permettent de simuler cet effet de manière plus ou moins différentes. Elle donne un coté plus fictif et rêveur à l’image. Sans compter qu’elle permet d’élever la luminosité de vos plans mine de rien !

Stop motion / Collage papier / Anim traditionnelle 

Cette année je mise énormément sur l’apparition d’énormément de clips tout droit inspirés du réal américain Lonewolf. En effet, il est le nouveau réalisateur en vogue depuis Cole Benett, il a rejoint récemment l’équipe de AWGE (qui réalise les clips d’a$ap rocky entre autres). L’univers de Lonewolf est centré sur l’exploitation des images au maximum lors du montage en rajoutant un univers d’animation traditionnelles. En effet, le jeune réal n’hésite pas à jouer du stop-motion. On peut dors et déjà voir l’industrie américaine reprendre ses codes comme sur ce clip d’XXX Tentacion avec Lil Pump :

Il incorpore des collages papiers accompagné d’un travail de texture inédites et travaillées manuellement (en imprimant des screens du clip par exemple). Le mélange est parfait entre le digital et le manuel.

Notons que les titrages de ces montage sont souvent travaillés de la même manière, c’est à dire calqué sur les modèles de lettres de Kidnappeurs ou de demandes de rançons.

Patchwork effect

Une des variantes du travail de Lonewolf est cet effet « Patchwork ». Tout droit inspiré des tableaux de Picasso. Initié par les talentueux réals d’AWGE, cet effet furtif permet de donner un coté creepy et curieux à vos images.

Adrien Lagier & Ousmane Ly ont tenté l’expérience en France avec Orelsan & Damso pour leur clip « Rêve Bizarre ».

VHS

Effet déjà très en vogue avec l’apparition de plugins comme Universe, je pense que l’utilisation réelle d’anciennes caméras VHS va refaire son apparition de manière commune. Il serait interessant de voir comment réagirait une caméra avec les éclairages de nos jours et les moyens de stabilisation par exemple. Un grain différent, une approche totalement différente dans la manière d’aborder l’image. Pour ma part, j’aimerai bien m’y esssayer, mais je n’ai jamais touché une caméra VHS. Si il y a des connaisseurs je suis preneur !

Bras robotisé

Ce bras robotisé (appelé Bolt High Speed Cinebot) a été initialement créé pour les caméra Phantom. Capable de filmer à 1000 fps (images par secondes), le bras permet de créer des mouvements dans des scènes en slow motion. Dernièrement, il est utilisé différemment pour créer des effets de superposition ou de découpage d’image comme dans le clip de Youssoupha – Polaroid expérience (qui joue sur la duplication) ou encore le freestyle wow de Jay Rock & Kendrick Lamar (qui joue sur des vitesse différentes).

Très similaire à l’effet du fameux plan qui a fait bugué tout le monde sur le clip de Kendrick Lamar « Humble », cet effet est réalisé avec le bras robotique. Celui où sous un pont, Kendrick nous lache un playback alors que la caméra change d’angle de vue à très haute vitesse. Le dernier clip de Juicy J & Travis Scott – Neighbor reprends ce concept.

La caméra embarquée 

Mon petit peché mignon du moment, la caméra embarquée. Alors ici, je vous ai mis en référence des plans faits à la body-cam, mais il est possible de faire des plans embarqués de 1000 manière différentes. Avec une ventouse sur une voiture, avec un ballon de foot américain équipé de caméra 360 (j’ai oublié le nom et impossible de retomber sur la réf désolé l’équipe) ou tout simplement avec une gopro fixée sur un objet. Le réalisateur de la série « Breaking Bad » est assez friand de ce type de plans comme par exemple quand Walter prends une cuillère dans un pot, alors que la caméra est au fond de ce même pot. Ces plans permettent de plonger le spectateur dans l’action de vos personnages et donne une touche d’originalité par rapport à ce qui se fait dans le clip actuellement.

Fond vert

La technique du fond vert est, pour ceux qui ne le savent pas, une technique d’incrustation de fonds. La couleur verte fait parti des éléments les moins utilisés dans les vêtements (couleur maudite chez les acteurs). Elle permet d’isoler le personnage du fond et de pouvoir l’incruster dans n’importe quel autre environnement. J’ai tendance à dire qu’il faut faire attention avec cette technique. Je n’ai d’ailleurs jamais tenté d’expérimenter le fond vert ! J’attends la bonne occasion. Le fond vert peut vite mener à des choses kitch si ce n’est pas maitrisé. Mais elle permet d’ouvrir le champ du possible !

Motion Design / AnimationS

Très souvent des artistes font cette demande de tourner sur du fond vert. Malheureusement il ne savent pas trop quoi mettre en fond, ce qui donne très souvent des résultats kitch. Mais couplé au motion design et à l’animation ça peut devenir votre arme la plus puissante !

En effet vous pouvez mettre en scène votre personnage comme bon vous semble et dans l’univers que vous souhaitez. Malheureusement ce sont des techniques qui nécessitent beaucoup beaucoup de temps (beaucoup l’oublient) et donc forcément ce sont des opérations très couteuses même pour un clip de 3 minutes.

Sortir des codes

Pour le coup c’est plus une idée que je vous transmets. Je pense que pour sortir du lot il faut sortir des codes, ou en tout cas se les approprier. On peut prendre en référence Rim-K & Ninho en détente au quartier comme à la plage. L’Or du commun renversé dans un hangar (on ne roule pas dans un hangar habituellement, il n’y a donc pas de risque d’accident -> la voiture renversée est une métaphore). Ou encore Niska dans une beignoir rempli de pochons de weed tiré par un cheval.

Conclusion

Voila pour moi ce qui constituera 2019 en ce qui concerne les clips vidéos. Vous ne pourrez plus dire que c’est dur de trouver des idées ! Innovez, expérimentez en permanence et ça viendra naturellement. Encore une fois c’est un avis personnel. N’hésitez pas à donner votre avis concernant les tendances 2019 du clip vidéo dans les commentaires !

Une réponse à “Tendances 2019 en clips vidéos”

Laisser un commentaire


Restez Connectés